ROSTOV SALSK, premiere partie

Desoles de n avoir pu ecrire plus tot, il devient TRES difficile de faire des billets et de decharger des photos sur les rares points internet que nous pouvons trouver...

En fait on est bien arrives a Astrakhan, mais tant de choses se sont passees depuis notre arrivee a Rostov que nous preferons faire deux billets. Et comme on est coinces a Astrakhan pour cause de racket d etat kazakhe, pardon en attente de visa (honteux, on expliquera tout ca plus tard), voici donc quelques commentaires sur notre sejour a Rostov.

Tout d abord, sueurs froides avec les chargeurs de batterie et une attache de cosse qui s est devissee lors des trepidations incessantes du voyage... Angoisse au niveau de l autonomie qui d un coup s est considerablement reduite, le temps de trouver la cause de la panne... Rien de grave bien sur, mais la frustration qui decoule de ces retards inopines pese parfois tres lourd sur le moral.

Notre arrivee sur Rostov a ete des plus etranges... A peine arretes le bord de la route pour chercher notre chemin (Rostov est quand meme la troisieme ville de Russie), une voiture s arrete, un homme en descend, puis nous demande en anglais ( et ca c est rare) ou nous desirons aller... Interloques ( nous n avions meme pas sorti de carte), nous lui parlons de l Alliance Francaise : ni une ni deux, le gars passe un coup de fil dans sa voiture, puis nous demande de le suivre ! Une demi-heure plus tard, nous voila devant l Alliance Francaise, l'homme nous fait au revoir et disparait... Incroyable dirons nous !

IMGA0318.JPG

Ceci dit, il est a signaler que nous trouvons les Russes en general d une extreme gentillesse, et puisque lors de notre arrivee sur Rostov le moral n etait pas au plus haut, nous avons ete d autant plus heureux de trouver un accueil plus que chaleureux au sein de l Alliance Francaise. Son directeur Andrei est devenu un reel ami en quelques heures. Prise en charge des formalites administratives ( et oui il faut se faire enregistrer dans les hotels afin de pouvoir etre suivis a la trace), visite de la Ville, et gouter dinatoire au sein de l Alliance Francaise...

IMGA0323.JPG
Andrei et toute son equipe autour d un verre de champagne...rouge !

De notre cote nous avons eu l occasion de rencontrer tous les etudiants de l Alliance Francaise et exposer le projet Croisiere Verte et ses enjeux ; les debats furent plus qu'interessants, dans un pays ou le litre d essence est moitie prix du notre...

Apres deux jours passes a Rostov, nous avons repris la route, en decidant d aller au plus court et piquer sur Astrakhan (passage oblige pour obtenir un visa Kazakhe de toute facon, puisqu il n y a que la et a Moscou apparemment qu il peut etre delivre). A la fin de notre pause-recharge en pleine pampa, quelle ne fut pas notre surprise de voir passer un gars en velo couche ! Sachant qu effectivement d autres francais voyagent vers l Asie Centrale, on le rattrappe sur la route (et on le fait bien sur sursauter puisqu il ne nous a pas entendu arriver), cest bien un Francais, Olivier, qui tente quant a lui de rallier le Tibet depuis Belfort. Histoire incroyable, morts de rire, bref on decide de se revoir le soir a notre etape commune, Salsk (en fait ce n etait pas prevu pour Olivier mais le plaisir de pouvoir retrouver des compatriotes l a motive pour mettre les bouchees doubles).

<KENOX S630 / Samsung S630>
Droles de machines en pleine Russie

Soiree geniale a parler voyages, destinations exotiques, avec un invite incongru venu squatter notre table : Sacha, le clown du cirque du coin, et sa carafe de vodka... Sans s etaler sur la soiree, je dirais que j avais une barre au front le lendemain pendant toute la matinee...

<KENOX S630 / Samsung S630>

Cote geographique, on n a pas a se plaindre du relief, mais les distances entre les points de vie rallongent... La Steppe s annonce !

IMGA0352.JPG
Geraldine au Kilometre 429