... Et j avoue que personnellement j ai parfois du mal a le garder. Dernier petit couac en date, un simple petit detour de...200 (deux cents) kilometres pour rejoindre une ville qu on pouvait voir de l autre cote du Danube. Glups. On arrive confiants a Tulcea, avec le naif espoir de trouver un bac pour traverser les quelques kilometres qui nous separent d Ismael, en Ukraine. Le hic, c est que c est en Ukraine justement, et la on voit que ce n est plus un pays europeen. Comme en plus les deux pays n ont pas l air d entretenir des relations a se taper dans le dos, les autorites du coin nous indiquent juste le detour a faire. J y crois pas ! je cherche un autre moyen de tracerser (sauf a la nage, les scoolers n ont pas pied), et on finit par degotter un pecheur qui nous propose la passe (...) a 350 euros,"formalites ukrainiennes comprises". Ca finit de me refroidir, et resignes, on debute le mega detour de 100km a l ouest avant de se retaper la meme distance en sens inverse...
Evidemment comme c etait pas prevu, on tombe en rade, et ou ca ? Hein ? Hein ? Nulle part bien sur. La premiere maison qu on voit, on s arrete, Geraldine palabre, et se fait vite une nouvelle copine...

IMGA0152.JPG
(Geraldine, c est celle de droite)

Et moi un nouveau copain...

IMGA0164.JPG
Sur la Route de la Soif...

Notre derniere nuit en Roumanie fut donc, disons, typiquement roumaine.,,

Aujourd hui, deux frontieres ! Celle de la Moldavie, que du coup on a traversee de part en part par le sud, et celle de l Ukraine, ou nous sommes enfin arrives. Pour la Moldavie, cest exactement comme vous l imaginez ( d autant plus qu un douanier roumain nous avait mis la puce a l oreille en nous souhaitant bonne chance dans ce pays) ; ambiance KGB au poste-frontiere, on se fait tout petit quand un militaire (que dis-je ? ils sont tous en uniforme) se dirige vers nous (de toute facon on etait tout seuls, personne ne va en Moldavie) en nous disant de ne pas prendre de photo, glups. Une femme sort du bureau, fait le tour des scoolers dans un silence que seul le croassement de quelques corbeaux perches sur un mega projecteur vient troubler (j adore cette ambiance, en plus il fait froid et gris). "Plakette ?' Mince c est vrai qu on na pas de plaque mineralogique... "PLakette?!" "Et bien figurez vous qu en France, si les engins ont plus de 4ans,..." La femme nous fait signe de faire demi-tour, direction la Roumanie avec la meme attitude que mademoiselle Bardel, ma prof de math de 5eme, quand j avais rate mon exercice au tableau. On essaie de palabrer, mais ce n est pas le style de la maison. Un homme (aaaaaaaaaaaaaaaaaaah) finit par venir nous voir et apres moultes discussions, madame Kremlin se retourne vers nous et nous fait signe de passer. On ne se le fait pas dire deux fois, mais Geraldine a trouve tout de meme amusant de coincer sa roue dans un des rails du poste-frontiere et bloquer un camion militaire qui nous suivait... Dommage qu on n aie pu filmer la scene, Pour couronner le tout on a passe la frontiere poursuivis par une horde de chiens galeux dont l un a tout de meme reussi a m attrapper le pantalon, punaise... N allez jamais en Moldavie par voie terrestre !

Et puis enfin, l Ukraine... Et l alphabet cyrillique...

IMGA0184.JPG
Glups

Selon les Roumains, "la Roumanie a de bonnes routes, l Ukraine a de mauvaises routes, et la Russie n a pas de routes du tout". On savait donc a quoi s attendre. Mais quand meme... Apres Beyrouth, on a eu un apercu de Bagdad aujourd hui : les rues ( euh quelles rues?) de certaines villes se resument plutot a des passages de terre avec quelques plaques de bitume crevasse par ci par la... Notre vitesse moyenne n a pas depasse 25 a 30km/h aujourd hui. Ceci dit, malgre notre apprehension de quitter le giron europeen, nous avons ete vraiment agreablement surpris de l accueil qui nous a encore ete fait, comme a chaque fois. Notre periple fait sensation, et alors que nous n avions pas eu l occasion de changer de l argent (mais ou sont les banques ? Comme le reste du tissu economique d ailleurs), on se retrouve en bord de route dans une epicerie de depannage, ou les responsables nous proposent non seulement de recharger les scoolers, mais nous offrent gracieusement un cafe et une barre chocolatee... Comme a l accoutumee, les habitues du coin accourent vite, a bicyclette, a pied ou en scooter polluant pour voir nos engins sortis de San Ku Kai. En tout cas. on peut vous dire que la cause electrique est entendue !

IMGA0170.JPG

On est repartis, toujours pas vite, mais on doit rajouter que nous avons note une nette amelioration dans le comportement routier, ce qui nous a permis de ne plus nous concentrer que sur l etat de la route (encore que), mais aussi sur les paysages du Delta du Danube, plus grande region humide d Europe.

IMGA0175.JPG

IMGA0179.JPG
Au pays des moustiques geants... On peut d ailleurs en voir un gros sur le premier cliche

A bientot pour de nouvelles aventures, vraisemblablement a Odessa !