(Raaaaaaah ces claviers hongrois) Nous voila enfin repartis sur les routes d Europe centrale, apres quelques moments assez galeres concernant un mysterieux probleme electrique sur le scooler orange... En fait pour ne rien cacher, on trainait ces soucis depuis le depart (changements de tension intempestifs), auxquels se sont rajoutes des soucis au niveau du relai 12v (ouah le technicos).
Afin de mettre toutes les chances de notre cote, on avait donc opte pour une escale technique a Vienne, celle de Ulm n ayant rien donne de satisfaisant ( et oui on ne raconte pas tout). Pendant 5 jours, grace aux membres de Eurosolar ( association promouvant les transports electriques), on s est balade d une maison a un atelier prive, en passant par les locaux de la fac de Techno... Tout y est passe, je ne savais qu un engin si compact pouvait renfermer autant de pieces...
CIMG3684.JPG
Konrad et son apprenti aux deux mains gauches.

On avoue que, le temps passant et les solutions s amenuisant, on a eu peur de voir le projet compromis...

C est finalement hier soir, tard dans la nuit et dans les bureaux de Sacha (Dieu existe, nous l avons vu, il est serbe et il fait 2m) a la fac, que tous les problemes semblent avoir ete regles...
CIMG3699.JPG
Le Dieu Sacha et Bernado Soubirou

On a donc pu reprendre la route, ce qui nest pas plus mal car cote financier, Vienne et largement plus cher que les villes alentours, et comme Geraldine a trouve amusant de perdre sa carte bleue, on se retrouve avec des retraits limites... Et pour continuer dans les nouvelles rigolottes, son appareil photo vient de nous lacher...Glups, je vais essayer de la semer demain afin de ne pas me prendre un meteorite sur la figure ou etre course par un troupeau de canards en rut.

Aujourd hui, malgre un depart tardif, on a fait fissa et apres avoir traverse un petit morceau de Slovaquie...
IMGA0004.JPG
Ooooooh un Bratislava boy (pari gagne pour Celine)

...nous voici donc en Hongrie, a Mosonmagyarovar (authentique).
IMGA0007.JPG

Dans notre longue quete sur la Route de la Soif, nous ne pouvons resister au plaisir de vous montrer combien nous travaillons dur, preuve en est cette emouvante rencontre avec ce semillant tenancier de bar aux nombreux records mondiaux de moustache (1,70m d envergure ) !
CIMG3677.JPG