Il est des envies qu'on ne peut réprimer. Des envies de chocolat bien chaud pendant les froides après-midis d'hiver, des envies de bière fraîche après un déménagement en plein mois d'août, des envies de pique-nique avec un être cher ou des amis, quand les premiers beaux jours reviennent... Il est des besoins tout aussi impératifs. Le besoin de fermer les yeux, le soir, après avoir eu une journée de travail éreintante, le besoin d'ouvrir la fenêtre, le matin, pour prendre un peu d'air frais et « sentir » la journée qui s'annonce, le besoin de changer de chaîne de télévision devant certains programmes lénifiants...

Pour certains, l'Ailleurs est à la fois une envie et un besoin, la promesse de quelque chose de nouveau, une rencontre avec l'Inconnu, un de ces moments d'existence où l'on pressent que quelque chose doit se passer. On peut attendre, espérer, se préparer à un hypothétique changement, une expérience qui nous serait proposée, un éclat de vie qui viendrait éclairer notre routine d'une manière inattendue. On peut aussi décider de provoquer ces événements intérieurs, les inventer, et se les approprier. « La vie est soit une aventure audacieuse, soit rien du tout » disait Helen Keller, écrivain américaine sourde, aveugle et muette...

Le projet « La Croisière Verte » est issu de cette réflexion simple. Une nouvelle situation pour éclairer son existence sous un autre angle. Prendre le large pour mieux se découvrir, et appréhender le Voyage comme le révélateur de toutes ces vies que nous pouvons chacun saisir, pourvu qu’on ose franchir le pas. Trouver une idée originale d'aventure n'est pas difficile. La traversée du Groenland en ski de fond, le tour de l'Australie en autruche, le survol du Zimbabwe en deltaplane... Encore faut-il que l'aventure soit viable. En outre, et bien que ce ne soit absolument pas nécessaire à la motivation de partir, cette même aventure peut revêtir un caractère culturel, scientifique, ou technologique. Pour certains, cette dimension utilitaire l'emportera; pour d'autres, elle sera totalement secondaire. Dans les deux cas, tous reviennent changés, riches d'un nouvel enseignement qui leur est personnel, et qu'ils auront vécu différemment selon leurs sensibilités...

C'est ainsi que naquit l'idée de rallier pour la première fois Paris à Pékin en véhicule 100% électrique. Tous les ingrédients sont bien là : le voyage, l'originalité, l'aventure au fil des contrées traversées... Voilà bien une expérience qui comblera un temps l'impérieux appel d'Ailleurs.

Xavier CHEVRIN